Bien différencier hygiène et propreté

11 juillet 2019

Être propre et avoir les bonnes pratiques d’hygiène sont essentielles pour des raisons sociales et de santé. Mais très souvent confondu, ce sont deux termes totalement différents mais intimement liés.

 

Qu’est-ce que la propreté ?

 

Elle fait référence à la pratique saine consistant à vous protéger, vous et votre environnement, de la saleté, des germes, de la poussière, de la boue et des matières indésirables. Elle est donc autant une question d’hygiène que de nettoyage.

Métaphoriquement, elle fait aussi parfois référence à un état d’esprit caractérisé par un bien-être pur, éthique, vertueux, juste, noble, élevé et moral. Pour cette raison, on dit souvent que « la propreté est proche de la piété ».

Différents niveaux de propreté sont requis pour différents environnements : un hôpital doit être extrêmement propre par rapport à la pièce principale de votre maison, par exemple.

 

Son importance

 

Elle est très importante pour les raisons suivantes :

– elle protège notre santé physique contre les maladies, en empêchant les bactéries nuisibles et autres germes.

– elle aide à maintenir un corps fort et un esprit vif.

– Vivre dans un environnement propre est également meilleur pour notre santé psychologique, car il a été prouvé que l’élimination de l’encombrement et de la saleté réduisait le stress.

– Cela vous procure un sentiment de bien-être sain.

On peut dire en résumé qu’elle est une façon de prendre soin de nous et de notre environnement. Si nous voulons être des personnes qui prennent soin d’elles et des choses qui les entourent, garder les choses propres et bien rangées est un bon moyen d’y parvenir.

 

Qu’en est-il de l’hygiène ?

 

L’hygiène peut être définie comme un ensemble d’habitudes ou de pratiques qui sont appliquées afin de maintenir une bonne santé. L’hygiène peut être divisée en plusieurs autres types comme l’hygiène personnelle, l’hygiène médicale, l’hygiène des mains, l’hygiène domestique, etc.

L’hygiène personnelle est un ensemble d’habitudes préventives visant à préserver la santé de l’organisme (nettoyage des mains, des dents, douche quotidienne, etc.). On donne très souvent aux jeunes enfants des conseils et directives d’hygiène afin qu’ils prennent conscience de leur importance.

Dans la relation médecin-patient et dans l’activité hospitalière, l’hygiène est un facteur clé pour éviter les infections. Tous les instruments médicaux sont soumis à des techniques et à des processus garantissant une asepsie correcte.

La croissance des villes a fait que les autorités sanitaires intègrent des critères d’hygiène publique. Ceux-ci sont spécifiés dans le traitement de l’eau, le système d’égouts ou la collecte et le stockage des déchets. Une autre variante est celle appliquée dans les différents secteurs industriels ou dans tout processus de transformation alimentaire.

Dans le cadre de la prévention dans le monde du travail, des critères d’hygiène posturale ont été incorporés. Comme son nom l’indique, il consiste en une série de de conseils et recommandations concernant les postures les plus appropriées pour éviter les problèmes de structure du corps.

La gamme d’applications hygiéniques est très large (hygiène buccale, alimentaire, environnementale, en relation avec les animaux domestiques, etc.). Cette grande diversité montre que la santé dépend dans une large mesure d’un ensemble de stratégies de prévention.