Qui doit nettoyer les parties communes d’un immeuble ?

4 août 2016

Partie commune immeubleLes endroits de passage tels que les couloirs, les escaliers, l’ascenseur et le hall d’entrée, les équipements en commun tels que les canalisations, les gros œuvres tels que la façade ou encore les parties communes telles que le jardin et les parcs, bref, toutes les parties communes d’un immeuble doivent faire l’objet de nettoyage et d’entretien réguliers. Mais à qui incombe ce nettoyage, voire cet entretien de ces parties communes d’un immeuble?

L’ensemble des copropriétaires

Les parties privatives d’un logement collectif doivent être nettoyées et entretenues régulièrement par le copropriétaire lui-même. Par contre, les parties communes sont à la charge de l’ensemble des copropriétaires d’un immeuble collectif.
La méthode d’entretien et de nettoyage de ces parties sera déterminée et votée au cours d’une assemblée générale. Le syndic, mandaté par les copropriétaires, devient alors un interlocuteur entre l’agent d’entretien ou la société de nettoyage et les copropriétaires. Toutefois, peu importe la méthode, la périodicité, la personne ou l’entreprise qui va effectuer le nettoyage des parties communes d’un immeuble, tous les frais engendrés feront partie des charges de copropriété.

Le gardien ou le concierge

Dans les petites copropriétés, il y a des cas où ce sont les copropriétaires, eux-mêmes, qui effectuent le nettoyage ou l’entretien de toutes les parties communes. Par contre, un immeuble en copropriété peut avoir à sa disposition un gardien ou un concierge. Dans ce cas, ce sont ces derniers qui pourront avoir la charge du nettoyage des couloirs, des escaliers, du hall d’entrée, de l’ascenseur ou des terrasses communes, de la sortie périodique des poubelles ou encore de l’entretien régulier des espaces verts. Ce personnel de la copropriété sera placé sous la responsabilité du syndic.

Une société spécialisée

De nos jours, grâce à l’arrivée de nouvelles technologies, le métier de gardien-concierge tend à disparaitre. Le nettoyage et l’entretien périodiques de toutes les parties communes sont actuellement effectués par des sociétés spécialisées. Après étude de leurs prestations et de leur tarif, ces dernières sont choisies par tous les copropriétaires en assemblée générale. Comme ces prestataires de services sont des tierces parties, c’est le syndic de l’immeuble qui sera leur interlocuteur direct. En général, un contrat doit être établi et signé entre le syndic et le prestataire de services de nettoyage. Les missions, la périodicité ainsi que les coûts de son intervention seront définis dans ce contrat et ou dans un cahier de charges. Il incombe ensuite à ce syndic de procéder au paiement de ce prestataire de services.