Qu’est-ce que le nettoyage cryogénique ?

17 décembre 2018

glace carbonique

Le nettoyage cryogénique suppose l’utilisation de la glace sèche constituée de glace carbonique afin de faire disparaître les salissures. Cette pratique est une véritable alternative aux procédés traditionnels. Plus respectueuse de l’environnement,  cette technique est de plus en plus utilisée, notamment par les entreprises de nettoyage.

En quoi consiste le nettoyage cryogénique ?

La cryogénie se base sur la production de températures extrêmement basses. Le procédé consiste à projeter une glace carbonique obtenue à partir de rejets de CO2 recyclés. La cryogénie est beaucoup utilisée dans le domaine alimentaire, en surgélation, mais aussi dans les secteurs de l’industrie ou de la médecine lors du traitement de certaines maladies de peaux.

En ce qui concerne le nettoyage, la glace carbonique est placée dans une machine spécifique. Elle est ensuite projetée à l’aide d’un compresseur sur la surface que l’on souhaite nettoyer. La vitesse est de 300m/s !

Une technique écologique et responsable ?

La caractéristique première de la glace carbonique est qu’elle est sèche. Elle est propre, saine et ne contient aucune humidité. C’est pourquoi elle ne requiert aucun solvant ou détergent chimique. Elle n’implique ni frais supplémentaires, ni déchets secondaires.

Cette projection de la glace carbonique va faire disparaître toute trace de résidus, tout en préservant les surfaces traitées car elle n’est pas abrasive, contrairement à d’autres produits ménagers. Résine, peintures, etc. même les matières les plus récalcitrantes cèdent face à cette technique bien plus rapide et efficace. C’est donc une parfaite alternative écologique et économique !

Adapté aux environnements dangereux ?

Le nettoyage cryogénique était un procédé à sec, le nettoyage des environnements et équipements dangereux est tout à fait possible. Le froid n’affecte que la saleté et ne provoque aucune déformation des supports et surfaces. Le nettoyage cryogénique est alors parfaitement adapté aux endroits contraignants en alliant flexibilité, efficacité et respect de l’environnement. Les éléments électriques et électroniques ne risquent absolument rien avec cette méthode.

C’est par conséquent la raison pour laquelle de nombreux secteurs industriels se sont emparés de la technique, tels que les secteurs de l’agroalimentaire, de l’automobile ou encore du bâtiment etc.